Vide sanitaire : les oies et canards de retour dans le Sud-Ouest

(Le vide sanitaire se termine ce lundi dans les élevages d'oies et de canards du Sud-Ouest © Maxppp)

Dix-huit départements du Sud-Ouest connaissent depuis un mois le vide sanitaire pour lutter contre la grippe aviaire. Les animaux vont donc réapparaître petit à petit dans les élevages.

Le vide sanitaire se termine ce lundi dans les élevages d'oies et de canards du Sud-Ouest. Les animaux tout juste sortis de leurs coquilles vont être réinstallés dans les exploitations. Ils n'auront pas croisé les autres générations et ne pourront donc pas être porteurs de la grippe aviaire.

Pour de nombreux éleveurs, ce jour est un soulagement. Même s'ils savent que les nouvelles normes sanitaires vont être beaucoup plus contraignantes : vide sanitaire chaque année et interdiction de mélanger des générations d'animaux. Certaines normes sont déjà en place, Pierre-Marie Soubiran, éleveur dans le Gers l'a constaté.

"Le camion qui nous amène les céréales a dû s'arrêter sur le chemin pour nettoyer ses roues avec un produit désinfectant, il a fait la même chose en ressortant ."

Dominique Graciet, president de la Chambre Régionale d'Agriculture Aquitaine
--'--
--'--

Mais si cela paraît drastique, ce n'est que "l'application de ce qui existe déjà dans d'autres élevages " comme le porc selon Dominique Chavanet, patron des services vétérinaires du Gers. 

Les palmipèdes nouveau-nés vont remplir à nouveau les élevages dès ce lundi. L'abattage des canards reprendra en août, celle des oies en octobre, il y aura donc du foie gras à Noël. A condition que l'épidémie de grippe aviaire soit bel et bien éradiquée. Une nouvelle crise serait catastrophique. 

Yannick Gesta, éleveur de canards et d'oies dans le Gers, attend ses premiers animaux la semaine prochaine
--'--
--'--