Viande de cheval : l’ex-Spanghero va déposer son bilan

(L'ex-Spanghero va déposer son bilan © Maxppp)

Laurent Spanghero avait repris en 2013 l’entreprise qu’il avait fondée en 1970. Elle avait alors souffert de l’affaire de la viande de cheval. La société ne s’en remet toujours pas. "La Lauragaise", son nouveau nom, va déposer son bilan.

L’affaire de la viande de cheval n’en finit pas de faire des victimes collatérales. L’ancien rugbyman, Laurent Spanghero avait repris en juillet 2013 la société du même nom, qu’il avait fondée en 1970 à Castelnaudary. Rebaptisée La Lauragaise , l’entreprise spécialisée dans les plats cuisinés, n’aurait toujours pas récupéré la confiance des banques.

Une aventure difficile 

Le patron de La Lauragaise dit avoir de gros problèmes de trésorerie à cause du refus des banques d’accompagner le redressement de la société.

"Je vais demander au tribunal de commerce de Carcassonne l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire avec continuation de l’activité, parce que j’ai du mal à convaincre la Banque publique d’investissement (BPI) et les autres banques qu’il faut qu’elles révisent leurs positions."

100 emplois à sauver

Malgré la situation délicate, Laurent Spanghero se dit confiant pour le sauvetage de l’entreprise et ses 100 emplois. La demande de dépôt de bilan qu’il se résout à déposer vise à obtenir la poursuite de l’activité. Elle pourrait se faire avec un ou plusieurs repreneurs.

Le patron de la société précise avoir plusieurs pistes, "deux candidats, des français, des partenaires solides mais qui mettent des conditions pour un problème de crédit-bail ". C’est sous cette forme que La Laugaraise est née en juillet 2013.

►►►A lire aussi : La nouvelle aventure de La Laugaraise