VTC : face à la fraude, de nouvelles cartes professionnelles arrivent

franceinfo

Des centaines de chauffeurs VTC circulent avec de fausses autorisations. Un vaste réseau d'exploitation de ces chauffeurs a été démantelé en Ile-de-France. 

C'est un document obligatoire à apposer sur le pare-brise de chaque chauffeur de VTC : une carte professionnelle qui atteste des compétences du conducteur. Mais sur les 62 000 professionnels enregistrés, 15 000 rouleraient avec de fausses cartes. Il y a quatre ans, un chauffeur de VTC qui témoigne anonymement a commencé son activité avec une carte falsifiée achetée à un réseau de faussaire. "J'avais besoin de travailler et je connaissais des gens qui faisaient de fausses cartes. J'ai donné une photo et j'ai attendu un peu moins de deux heures pour obtenir ma carte", confie-t-il.

Cartes obligatoires le 1er mars

Pendant deux ans, il a conduit des centaines de clients en région parisienne. La police qui l'a contrôlé n'a jamais rien remarqué. Des fausses cartes monnayées entre 300 et 1 000 euros. De nouvelles cartes professionnelles, officiellement plus sécurisées, vont être obligatoires à partir du 1er mars. Pour obtenir cette carte légalement, il faut avoir un casier judiciaire vierge, trois ans de permis de conduire et passer un examen théorique et pratique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne