VIDEO. Envoyé spécial. La galère du permis de conduire

C'est un parcours du combattant pour 1,5 million de personnes qui tentent chaque année de décrocher le précieux sésame qui leur permettra de prendre le volant.

C’est le premier examen en France par son nombre de candidats : 1,5 million par an. Mais le permis de conduire relève aujourd’hui du parcours du combattant. D’abord à cause de ses tarifs exorbitants : de 1 000 à 1 400 euros en moyenne, et seulement si on l’a du premier coup. Ensuite en raison des délais de passage de l’examen : ils sont en France parmi les plus longs d’Europe, près de 90 jours, avec un taux d’échec supérieur à la moyenne européenne. Enfin à cause des fortes inégalités qui existent entre départements : en Ile-de-France, le permis coûte ainsi… deux fois plus cher que dans le Nord !

Débrouille et escrocs en tout genre

Face au coût excessif et aux délais à rallonge, c’est le règne de la débrouille. Certains candidats choisissent de passer leur permis en province, où il coûte moins cher, et multiplient les allers-retours en train pour quelques heures de conduite. D’autres vont jusqu'en Espagne pour des "séjours permis" qui permettent de passer l’examen en un mois, ou suivent les cours d'auto-écoles en ligne. Mais parmi ces "bons plans" se cachent parfois de véritables escroqueries : pots-de-vin pour passer plus vite, sites internet qui vendent des faux permis... Tous les moyens sont bons pour obtenir le précieux papier rose !

Une enquête de Leslie Benzaquen, Yvan Burnier, Marie Drouet, Gaël Hubert, Raynald Lellouche, Nicolas Margerand et Ksenia Bolchakova.

Vous êtes à nouveau en ligne