Un nouveau dispositif d'aide à l'achat d'un vélo électrique verra le jour en 2018, promet la ministre des Transports

Un cycliste circule en vélo électrique aux Ponts-de-Cé (Maine-et-Loire), le 26 mars 2016. 
Un cycliste circule en vélo électrique aux Ponts-de-Cé (Maine-et-Loire), le 26 mars 2016.  (MAXPPP)

Ce nouveau dispositif devra prendre le relais de la prime pour l'achat d'un vélo électrique, qui sera supprimée en février 2018. 

Peut-être pourrez-vous finalement vous offrir bientôt le vélo électrique que vous convoitiez. Mardi 10 octobre, la ministre des Transports Elisabeth Borne a annoncé qu'un "nouveau dispositif de soutien" à l'achat d'un vélo à assistance électrique devrait être mis en place en 2018. 

Dans le projet de loi de finances (PLF), la prime pour l'achat d'un vélo électrique avait pourtant été supprimée, et ce moins d'un an après son entrée en vigueur. Cette prime, qui peut aller jusqu'à 200 euros, prendra fin dès février 2018. Sa suppression avait suscité des critiques aussi bien de personnalités politiques que d'industriels.

Un nouveau dispositif encore "à imaginer"

"Le gouvernement, et moi en particulier, sommes attachés au soutien aux mobilités actives, et le débat qui s'ouvre dans le cadre des Assises doit permettre d'imaginer un nouveau dispositif de soutien", a détaillé Elisabeth Borne lors de l'inauguration des Rencontres nationales du transport public à Marseille.

"Je souhaite que nous puissions mettre en œuvre des nouveaux outils simples et efficaces dès 2018", a-t-elle précisé.

"J'ai bien entendu l'émotion qu'a pu susciter l'annonce de la suppression de l'aide à l'achat d'un vélo à assistance électrique. Dans son état actuel, cette prime ne répondait pas complètement à l'objectif que l'Etat s'était fixé en la matière, même si elle a pu permettre un développement du marché", a justifié Elisabeth Borne.