Tunnel sous la manche : des trains à prix cassés ?

FRANCE 2

L'exploitant du tunnel sous la Manche veut lancer des trains à bas coût. Il espère une hausse significative du nombre de passagers.

Le transport pas cher s'est développé sur la route, dans les airs ou sur les rails depuis une vingtaine d'années, mais pas pour traverser la Manche à grande vitesse. L'exploitant du tunnel préconise à son tour un modèle à bas coût, ce qui réjouit les voyageurs. Actuellement, le trajet Paris-Londres (Grande-Bretagne) se fait en 2 heures et 20 minutes. Le projet envisage d'utiliser les gares périphériques aux grandes villes : Roissy Charles de Gaulle en France et Stratford en Angleterre, qui seraient reliées en trois heures.

Une réduction des coûts d'au moins 25%

Inconvénient : cela rajoute 40 minutes de parcours. Avantage : cela réduit les coûts de 25 à 30%. Cette baisse pourrait être répercutée sur les prix du billet. On compte plus de 10 millions de passagers par an traversant la Manche à bord des trains à grande vitesse. Avec une offre à bas coût, l'exploitant du tunnel espère gagner entre deux et quatre millions de passagers supplémentaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne