VIDEO. Gare Montparnasse : "Les voyageurs ont deux mois pour faire valoir leurs droits", explique Guillaume Pépy

RTL

Le président de la SNCF était l'invité de RTL mercredi 2 août.

"Les voyageurs ont deux mois pour faire valoir leurs droits, pour faire des réclamations", a expliqué le président de la SNCF, Guillaume Pepy, mercredi 2 août, sur RTL, après la gigantesque panne qui a paralysé la gare Montparnasse en plein chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens.

Il a ajouté que la SNCF avait "décidé des mesures exceptionnelles". En cas de "très grand retard", le remboursement sera intégral et s'il est de trois heures de 75% du prix du billet. Par ailleurs, si les passagers ont engagé des frais liés à cet incident, ils ont deux mois pour se faire rembourser ou indemniser. "On a été débordés je le reconnais", a-t-il poursuivi.

Un rapport sur la panne publié "jeudi ou vendredi"

La SNCF publiera "jeudi ou vendredi" le rapport sur la panne qui a fortement perturbé le trafic pendant trois jours, a-t-il encore annoncé. Le gouvernement avait demandé mardi au groupe ferroviaire de s'expliquer sur les perturbations et leurs répercussions et réclamé un rapport avant la fin de la semaine sur l'incident qui a touché 55 000 personnes. Ces 72 heures de pagaille ont été provoquées par un "défaut d'isolement" dans l'alimentation électrique d'un poste de signalisation à Vanves (Hauts-de-Seine), à la sortie sud-ouest de Paris.

Vous êtes à nouveau en ligne