Vacances d'été : retour sur l'histoire des aoûtiens

France 2

Traditionnellement, les Français affectionnent les congés au mois d'août. France 2 vous explique qui sont ces aoûtiens qui ne changeraient pour rien au monde leurs habitudes.

La plage façon autoroutes aux heures de pointe. Sous un soleil de plomb, les aoûtiens, ces mordus des congés au mois d'août, se serrent sur le sable. "Je pense que ceux du mois d'août attendent leurs vacances avec beaucoup d'impatience et sont au taquet pour faire la fête", explique un animateur de centre de vacances. Les aoûtiens d'aujoud'hui ne sont pourtant pas ce qu'ils étaient hier.

La tribu des salariés restés en ville en août

En 1963, les trains de vacances quittent les grandes villes et laissent dans les rues dépeuplées les célibataires du mois d'août : les aoûtiens. Ils étaient donc au départ la tribu des salariés restés en ville en août. À l'époque, on ne donne pas encore de petit nom à tous les autres : tous ceux qui migrent en masse. En 1965, un ministre lance même un drôle d'appel. "Évitez le surencombrement et évitez les surenchères. Si vous le pouvez, ne partez pas au mois d'août", assurait à la télévision Pierre Dumas, secrétaire d'État chargé du tourisme et de la promotion sociale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne