Transports : le trafic très réduit mardi

France 2

Avant même les annonces d’Emmanuel Macron, lundi 16 mars au soir, beaucoup de Français ont décidé de se réfugier hors des grandes villes. Ils se sont rués vers les aéroports, alors que certains vols étaient déjà supprimés, mais également vers les gares. Les précisions de la journaliste Justine Weyl, en duplex depuis la Gare Montparnasse, à Paris. 

De nombreux Français ont pris la route, lundi 16 mars, pour fuir les grandes villes et l’épidémie de coronavirus Covid-19. Quel sera l’état du trafic mardi 17 mars ? « Il y aura moins de trains que lundi. Il y en avait 7 sur 10 lundi, il y en aura 1 sur 2 (TGV et Intercités). On comptera 2 TER sur 3 dans toutes les régions », indique la journaliste Justine Weyl, en duplex depuis la Gare Montparnasse, à Paris.

90% des vols Air France seront annulés pour les deux prochains mois

« La circulation ralentit dans les transports en commun parisiens. Il y avait déjà beaucoup moins de monde lundi, moitié moins de voyageurs selon la RATP. Du coup, mardi, on comptera moins de métros : 2 sur 3 circuleront, ainsi que 60% des RER A et B. Pour les avions, enfin, Air France prévoit de réduire son trafic tout au long de la semaine. D’ici lundi 23 mars, 90% de ses vols devraient être annulés pour les deux prochains mois au moins », conclut-elle.

Vous êtes à nouveau en ligne