Transport : la métropole de Lille va tester le péage inversé

FRANCE 3

Que diriez-vous d'être indemnisé pour laisser votre voiture au garage ou changer vos habitudes de conduite ? La métropole de Lille (Nord) réfléchit à l'idée pour lutter contre l'enfer des bouchons sur son périphérique. Ce système a déjà fait ses preuves aux Pays-Bas.

Le périphérique lillois est souvent saturé. Pour y remédier, la métropole de Lille (Nord) envisage le péage inversé. Le principe est de rétribuer l'automobiliste à hauteur de 2 euros pour chaque trajet évité aux heures de pointe. Dans un premier temps, des caméras vont être installées le long des cinq axes les plus fréquentés de la métropole. Elles permettront d'identifier les automobilistes à partir de leur plaque d'immatriculation. Ceux qui les empruntent le plus souvent seront contactés. Équipés d'un GPS, les volontaires qui accepteront de laisser leur voiture au garage ou de modifier leurs horaires de déplacement seront indemnisés durant un an dans la limite de 80 euros par mois.

Un dispositif qui a fait ses preuves à Rotterdam

Le dispositif a fait ses preuves à Rotterdam (Pays-Bas), huitième ville la plus embouteillée au monde. Lorsque l'incitation financière s'arrête, 80% des conducteurs gardent leurs nouvelles habitudes. Cette initiative est soutenue par les associations d'automobilistes et par le gouvernement. Lille doit lancer sont expérimentation d'ici la fin de l'année. Un modèle qui intéresse d'autres métropoles comme Paris, Grenoble (Isère) ou Bordeaux (Gironde).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne