Circulation : journée classée rouge dans le sens des retours, un pic à plus de 600 km de bouchons a été atteint à midi

Des voitures sur l\'autoroute A63, en Gironde, près de Bordeaux, le 3 août 2019.
Des voitures sur l'autoroute A63, en Gironde, près de Bordeaux, le 3 août 2019. (MEHDI FEDOUACH / AFP)

Pour ce week-end de retour de vacances, Bison futé recommandait de traverser l'Ile-de-France avant 14 heures et d'éviter l'A7, l'A10 et l'A9 dans la journée.

Pour cet avant-dernier week-end avant la rentrée, les retours de vacances sont, comme toujours, compliqués sur les routes de l'Hexagone, samedi 24 août. Le pic de bouchons pour la journée a été mesuré par Bison futé à 12h10, avec 608 km de ralentissements cumulés (contre 745 km le samedi précédent). La journée est classée rouge dans le sens des retours et orange dans le sens des départs.

Les principales difficultés de circulation ont concerné l'A7 en vallée du Rhône (106 km de ralentissements), l'A75, l'A9, l'A61, l'A10, l'A13 et la N165, a précisé Bison futé.

Des difficultés liées au G7 de Biarritz

En début d'après-midi, le temps de parcours entre Lyon et Orange atteignait 2h30 au lieu de 1h35 habituellement en raison d'un accident au nord d'Orange, a indiqué Vinci Autoroutes. Dans l'autre sens, le temps de parcours entre Orange et Lyon était de 2h20 à la mi-journée.

Sur l'A10, il fallait 3h10 pour rejoindre Poitiers depuis Bordeaux, une heure de plus qu'habituellement, en raison d'une "succession d'accidents", explique Vinci.

Un trafic "très chargé" a également été constaté sur l'A63 depuis l'Espagne vers Bordeaux, ainsi que des "perturbations" entre Biarritz et Bayonne en raison de la tenue du G7 à Biarritz. La Guardia Civil espagnole a prévenu qu'en cas de débordements à Biarritz, la circulation aux trois points de passage frontaliers des Pyrénées-Atlantiques ne sera autorisée qu'aux poids lourds.

Une partie du trafic de l'Espagne vers la France s'est reporté des Pyrénées-Atlantiques vers les Pyrénées-Orientales, explique la préfecture de ce dernier département. Par conséquent, de bouchons encombre l'A9 au niveau de la barrière de péage du Boulu dans le sens Espagne-France, mais aussi deux axes départementaux (RD 900 et RD 914).

Vous êtes à nouveau en ligne