DIRECT. Réforme des retraites : l'intersyndicale appelle à des actions locales au moins "jusque fin décembre"

Philippe Martinez (CGT) et Yves Veyrier (FO) discutent lors de la manifestation contre la réforme des retraites, le 17 décembre 2019, à Paris.
Philippe Martinez (CGT) et Yves Veyrier (FO) discutent lors de la manifestation contre la réforme des retraites, le 17 décembre 2019, à Paris. (MICHEL STOUPAK / NURPHOTO / AFP)

La journée de mobilisation de mardi a attiré entre 615 000 et 1,8 million de manifestants dans le pays, selon les sources.

Pas de répit, et encore moins de trêve. Les syndicats à l'origine de la mobilisation contre la réforme des retraites ont décidé, mardi 17 décembre, la poursuite du mouvement. Ils ont annoncé des "actions locales le 19 et jusque fin décembre" et l'absence de trêve "jusqu'au retrait" du projet du gouvernement, selon leur communiqué commun lu à l'issue d'une intersyndicale. Suivez cette journée dans notre direct.

Au moins 615 000 manifestants en France. Les manifestations de mardi ont attiré 615 000 personnes dans toute la France, selon le ministère de l'Intérieur, et 1,8 million, selon la CGT. Le décompte officiel est inférieur à celui du 5 décembre (806 000 manifestants) mais le chiffre de la centrale syndicale marque la plus forte mobilisation depuis le début du mouvement (1,5 million le 5 décembre). 

 Une mobilisation en hausse à Paris. La manifestation dans la capitale a attiré 72 500 personnes selon le cabinet Occurrence, 76 000 d'après le ministère de l'Intérieur et 350 000 pour la CGT. Toutes sources confondues, il s'agit d'un record depuis le coup d'envoi de la contestation le 5 décembre. 

Des tensions à Paris. A l'arrivée du cortège place de la Nation, un black bloc s'est constitué. Il a été immédiatement dispersé par les forces de l'ordre. Treize personnes ont été interpellées au cours de cette manœuvre. A 17h30, en marge de la manifestation parisienne, la préfecture de police avait procédé à 3 759 contrôles préventifs et 30 interpellations. 

Les cheminots et les enseignants toujours mobilisés contre la réforme. A la mi-journée, le taux de grévistes à la SNCF atteignait 32,8%, et jusqu'à 75,8% parmi les conducteurs. A la mi-journée, la participation à la grève chez les enseignants s'élevait à 24,16%, d'après le ministère de l'Education nationale.

 Un appel à la grève de tous les syndicats. L'ensemble des syndicats avaient lancé un appel à la grève et à la manifestation, y compris - et c'était une première depuis le début du mois - les organisations les plus réformistes comme la CFDT, la CFTC, l'Unsa ou les étudiants de la Fage.

Le plan de la SNCF pour ce week-end dévoilé. "Entre 50% et 60% des trains" vont circuler ce week-end, a annoncé Voyages SNCFEn tout, 850 000 personnes qui avaient réservé un billet attendaient d'être fixées pour les journées de vendredi, samedi et dimanche. On vous résume le plan de l'entreprise pour le week-end dans cet article.

Vous êtes à nouveau en ligne