Contrefaçon : aucun produit n'échappe aux imitations

France 2

Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, lance une campagne estivale contre la contrefaçon.

Plus aucun objet n'échappe à la contrefaçon. Elle coûte 60 milliards d'euros à l'Europe chaque année. Cosmétiques, médicaments et même câbles électriques, mais pas seulement. "Des jouets pour les enfants qui ne respectent pas les normes requises. Il y a une véritable diversification de la contrefaçon qui touche aujourd'hui tous les produits", explique Mélanie La Cuire, de la direction générale des douanes. Autre marchandise très appréciée des contrefacteurs : le vin.

Un tiers des consommateurs dupés

Pour garantir l'authenticité de leur cuvée, certains n'hésitent pas à recourir à des méthodes très innovantes, comme une puce électronique intégrée dans le bouchon, lisible uniquement par smartphone. "N'importe quel consommateur peut scanner la bouteille et vérifier son authenticité", indique Patrick Eischen, dirigeant de la société Selinko. Des contrefaçons devenues un fléau pour les sites de vente en ligne. Plus d'un tiers des consommateurs se sont déjà fait duper.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne