Autoroute A45 : Le projet est officiellement abandonné

FRANCE 2

Le projet qui devait améliorer le trafic entre Lyon (Rhône) et Saint-Etienne (Loire) est officiellement abandonné. La ministre des Transports, Elisabeth Borne, dit vouloir privilégier des solutions alternatives. 

Le projet de l'autoroute A45 pour relier Lyon (Rhône) et Saint-Etienne (Loire) était en discussion depuis plus de trente ans. Les 45 kilomètres de route devaient soulager l'autre axe : l'A47, saturé par un trafic chaque année plus important. Après l'officialisation de l'abandon du projet par la ministre des Transports, Élisabeth Borne, les usagers sont partagés. "Tous les jours c'est la galère", témoigne un conducteur tandis qu'un autre pointe qu'"il y a un accident une fois par semaine".   

L'État maintient son engagement initial de 400 millions d'euros

Jeudi 18 octobre, les militants écologistes et les paysans crient, eux ,victoire. En 2017, avec 140 tracteurs, ils avaient mené une campagne pour dénoncer un chantier qui devait concerner 500 hectares de terres agricoles. Jérôme Guinand, un agriculteur, est soulagé : "Je pense qu'on aurait dû arrêter la ferme parce qu'on ne se voyait pas faire notre métier au milieu d'une autoroute". L'association pro A45, qui revendique 120 000 entreprises, est en revanche en colère. Pour Sylvain Chazot, PDG d'une entreprise de transport routier, l'axe existant constitue une perte de temps pour son activité. L'État maintient son engagement de 400 millions d'euros pour le chantier afin d'améliorer les axes routiers existants et renforcer le ferroviaire.     

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne