VIDEO. Le PDG de SNCF Voyageurs salue la "volonté de développement du transport décarboné" d'Emmanuel Macron

RADIO FRANCE

"Je pense que les Français redécouvrent une mobilité écologique qu'est le train", se réjouit Christophe Fanichet sur franceinfo.

Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs, a estimé jeudi 16 juillet sur franceinfo qu'avec la crise du coronavirus, les Français redécouvraient "une mobilité écologique qu'est le train". Il s'est satisfait de la volonté d'Emmanuel Macron de développer le fret et les trains de nuit. "Dans le discours du président de République, ce que j'entends, c'est une véritable volonté du développement du transport décarboné", a déclaré Christophe Fanichet en marge des Napoléons, un forum de discussions sur l'actualité organisé à Roland-Garros cette année.

franceinfo : Jean Castex a annoncé le port du masque obligatoire la semaine prochaine. Il semble qu'il y ait une sorte de rebond de l'épidémie de Covid-19. Est-ce que le responsable de la SNCF que vous êtes est inquiet aujourd'hui ?

Christophe Fanichet : Non, on n'est pas inquiets. Nous, ce que l'on dit, c'est qu'il très important que le masque soit bien porté dans tous nos trains. Et l'annonce de Jean Castex est une mesure qui, pour nous, est importante parce que c'est une mesure de prévention, parce qu'il faut que les Français puissent continuer à se déplacer partout en France. Cette mesure, qui est complémentaire de celles que nous avons prises dans tous les transports, est très bien pour les autres secteurs.

Il est question de la relance économique, avec le retour des trains de nuit, des projets de développement du fret ferroviaire, qu'en pensez-vous ?

Je pense que les Français redécouvrent la mobilité écologique qu'est le train. Les Français aiment le train. Et dans le discours du président de République, ce que j'entends, c'est une véritable volonté du développement du transport décarboné. Et un train de fret, c'est plusieurs dizaines de camions en moins sur les routes.

Je pense qu'il faut absolument soutenir le fret ferroviaire parce que c'est le mode décarboné dont tous les Français ont besoin.

Christophe Fanichet

à franceinfo

Quand vous voyez que dans certaines villes, dans certaines vallées, le camion est trop présent, alors qu'il y a souvent, si près, des voies qui permettraient ce développement du fret ferroviaire... Nous, on est prêt. Et je pense que beaucoup d'acteurs, beaucoup de chargeurs attendent que ce fret se développe.

Est-ce qu'il y aura un coup d'accélérateur pour les trains de la vie quotidienne des Français, notamment en Ile-de-France où le réseau est saturé ?

Ce que la crise a révélé, c'est que nous devons être tous autour de la table, pouvoirs publics, entreprises et SNCF, RATP pour pouvoir améliorer le transport de la vie quotidienne des gens d'Ile-de-France. On a vu que, pendant cette crise, nous savions mieux regarder les heures de pointe. Je pense que c'est un travail que nous avons devant nous, et je pense que c'est un bon combat que celui de mieux lisser les heures de pointe pour que les Franciliens puissent circuler dans les meilleures conditions.

Vous êtes à nouveau en ligne