Transport : dans la jungle des tarifs SNCF

France 3

La SNCF est épinglée par le magazine "60 Millions de consommateurs" pour l'opacité de ses tarifs sur certaines lignes. Les prix peuvent varier de 1 à 10. Anticiper ses achats de billets ne garantit pas forcément de meilleurs tarifs.

La ligne SNCF entre Paris et Lyon (Rhône) ne désemplit jamais. En pleine semaine, beaucoup de voyageurs l'empruntent quotidiennement, mais pas au même prix. Ils sont persuadés que plus ils prendront leur billet à l'avance, moins ils le paieront cher. Raté : à certaines dates, cette astuce ne fonctionne pas. Nous avons voulu prendre un billet pour Lyon le 7 mai, veille de jour férié. Résultat : même deux mois avant le départ, le prix affiché est de 97 € en seconde classe, soit le tarif maximum. Impossible, donc, de faire des économies.

Une politique tarifaire assumée

Et ce n'est pas la seule ligne concernée, selon le magazine 60 Millions de consommateurs, qui a analysé près de 3 000 trajets. Et quand il y a des billets moins chers, le client se perd dans la jungle des prix. Pour un trajet de Marseille (Bouches-du-Rhône) à Paris, les tarifs varient fortement, de 19 à 116 € selon les week-ends. Contactée, la SNCF assume cette politique tarifaire et conseille de prendre les TGV Ouigo pour voyager à moindres frais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne