Trains de nuit : Emmanuel Macron veut relancer la filière

Emmanuel Macron a promis de relancer les trains de nuit. Il est loin le temps où les trains de nuit desservaient plus de 500 villes en France. Embarquement immédiat sur l'une des deux lignes encore actives aujourd'hui.

Il est 22 heures à Paris et le train affiche complet. 300 passagers s’apprêtent à passer la nuit à bord d'un train couchette. Destination Toulouse (Haute-Garonne) puis la cote méditerranéenne, l'une des deux lignes de nuit encore en circulation. En cabine, il y a six couchettes. Pour une famille avec deux enfants, le voyage de nuit garde des avantages.

Beaucoup d'habitués

Le compartiment couchette est rempli et les voitures prennent vite des allures de salle de bain. C'est le rituel des habitués. 23 heures, première ronde pour la cheffe de bord, garante du bon sommeil des voyageurs. Le trajet dure 8 heures jusqu'à Toulouse contre 4 heures pour un voyage de jour. Il faut compter environ 50 € et cela permet de gagner un jour de vacances ou une nuit d’hôtel. À 6 heures du matin, le jour n'est pas encore levé et le périple touche déjà à sa fin. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne