SNCF : vers une grille tarifaire plus lisible

FRANCE 3

Jean-Pierre Farandou, patron de la SNCF, souhaite rendre les tarifs du train plus lisibles. 

Le train serait trop cher. En témoigne, vendredi 18 septembre, ses voyageurs en gare de Montparnasse (Paris), "quand on a des contraintes horaires on est obligé de choisir le billet qui reste à un prix trop important", "il m’arrive de prendre la voiture, le prix du billet de train n’est pas rentable par rapport au trajet".

Un an pour redéfinir la grille tarifaire

Selon le président de la SNCF, le prix d’un billet TGV est de 45 euros en moyenne. Une moyenne qui marque de fortes disparités. Pour un aller Paris-Lyon, les prix s’échelonnent entre 25 euros à 5h du matin en semaine, jusqu’à 97 euros le dimanche en fin de journée. "Il est fort à parier que la SNCF continue à se baser sur des critères d’offres et de demandes pour calculer sa tarification. Le nombre de places dans un TGV n’est pas extensible, si tout le monde veut prendre le train un vendredi ou un dimanche soir, le critère prix fait la différence et permet de réguler la demande", explique Marie-Hélène Poingt, experte. Le patron de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, se donne un an pour redéfinir sa grille tarifaire. 

Vous êtes à nouveau en ligne