SNCF : une réforme difficile à mener

Avec la crise du Covid-19, les voyants sont au rouge pour la SNCF. Pour l'instant, le nombre de voyageurs dans les trains a reculé. Dans le même temps, le gouvernement demande au groupe de relancer les trains de nuit et le fret ferroviaire. Le plan de sauvetage sera-t-il suffisant ?

Le sauvetage de la SNCF est une opération délicate. La compagnie fait face à de nombreux défis. Elle doit reconquérir les clients. Après des années de hausse, le nombre de voyageurs transportés est en baisse depuis 2017. Avec le Covid-19, la chute pourrait être encore plus marquée en 2020 : -30% de passagers pour les trains longue distance, -20% sur les lignes régionales selon une étude.

La SNCF doit-elle craindre l'ouverture à la concurrence ?

Le télétravail et les réunions à distance changent la donne. "Je prends le train deux fois par semaine au lieu de le prendre quatre ou cinq fois par semaine", explique une voyageuse. L'espoir de la SNCF est de profiter de l’arrêt de certaines liaisons aériennes jugées trop polluantes. Mais le groupe ne risque-t-il pas d’être freiné par l'ouverture à la concurrence ? Plusieurs régions veulent en profiter pour évincer la SNCF des lignes régionales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne