SNCF : les buralistes autorisés à vendre des billets TER

FRANCE 3

La SNCF va collaborer avec les buralistes de cinq régions. Ils auront désormais le droit de vendre des billets de TER, en ville comme en milieu rural.

Aux Rosiers-sur-Loire (Maine-et-Loire), cela fait quatre ans qu'il n'y a plus de guichets en gare. Les billets de train sont désormais vendus par les buralistes, rémunérés à la commission. Désormais, une centaine de bureaux de tabac pourront offrir ce service dans cinq régions choisies par la compagnie ferroviaire : La Provence-Alpes-Côte d'Azur, la Normandie, les Pays de la Loire, le Grand-Est et la Bourgogne-Franche-Comté.

"On ne doit pas oublier tous ceux qui n'ont pas de smartphone"

Si aujourd'hui, 80% des billets sont vendus sur internet, il existe toujours une demande pour les points de vente physiques. "On ne doit pas oublier tous ceux qui n'ont pas de smartphone, c'est 25% des Français", estime le directeur général TER Franck Lacroix. Mais pour les syndicats, la vente chez les buralistes s'accompagne surtout de suppressions de postes dans les guichets des gares. Les nouveaux points de vente ouvriront chez les buralistes concernés durant l'été.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne