SNCF : le fardeau de la dette

france 3

La dette de la SNCF est l'un des points de blocage entre les syndicats et le gouvernement. Lors du débat à l'Assemblée nationale, on a appris que cette dette serait bien plus importante que celle annoncée.

Quel est le montant exact de la dette de la SNCF et sa composition ? Selon David Boéri, "depuis le début du conflit, tout le monde évoque le chiffre de 50 milliards d'euros. Mais en réalité la dette dépasse aujourd'hui les 54 milliards d'euros". Et de poursuivre : "L'essentiel vient de la construction et de l'entretien des voies ferrées, auxquels s'ajoutent chaque année des frais financiers et un déficit d'exploitation."

Un trou de 12 milliards d'euros 

Et la facture ne s'arrête pas là : "Les députés ont découvert qu'il manque près de 12 milliards d'euros dans le capital de SNCF-Réseau, le gestionnaire des lignes", précise David Boéri. Avant d'expliquer : "C'est en effet mécanique : par manque d'investissement, la valeur des lignes de chemin de fer a reculé. Et résultat, pour créer une société anonyme comme le prévoit le gouvernement, il faudra d'abord rajouter du capital." Sans oublier la "dette cachée", qui représenterait jusqu'à 15 milliards d'euros de manque à gagner dans les 20 prochaines années.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne