SNCF : le conflit entre syndicats et gouvernement s'annonce dur

France 3

La réforme de la SNCF annoncée ce lundi 26 février par le gouvernement braque les syndicats, y compris la modérée CFDT, qui menacent de grèves dures. Le gouvernement veut légiférer par ordonnances tout en appelant à la discussion.

En présentant la réforme de la SNCF ce lundi matin, le Premier ministre a été direct. Sans détour, Édouard Philippe a dressé un tableau accusateur de la compagnie ferroviaire. Premier chantier : le statut des cheminots est voué à disparaître. Il est abandonné pour les nouvelles embauches.

Grèves en vue

Autre changement : la SNCF sera transformée en société nationale à capitaux publics. En revanche, le gouvernement abandonne le projet de fermeture des petites lignes. Ce lundi soir, le Premier ministre a annoncé la fin des régimes spéciaux en 2019.

La réponse des syndicats est unanime. Ces réformes sont inacceptables. On va tout droit au conflit. Mardi, les syndicats doivent se réunir pour envisager la riposte. La CFDT propose un mouvement reconductible à partir du 14 mars. La CGT se dit prête à faire un mois de grève.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne