SNCF : la compagnie va demander une indemnisation à RTE après l'incendie qui a créé la pagaille à Montparnasse

Guillaume Pepy, PDG de la SNCF, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 27 février 2018.
Guillaume Pepy, PDG de la SNCF, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 27 février 2018. (ERIC PIERMONT / AFP)

Guillaume Pepy, le PDG de la SNCF, l'a confirmé, samedi, sur BFMTV.

"La SNCF n'est pas en panne." Guillaume Pepy, PDG de la SNCF, réagit, samedi 28 juillet, alors que le trafic est encore perturbé à la gare Montparnasse, à Paris. "Nous sommes victimes, les usagers, et nous-mêmes, d'un incendie qui a eu lieu sur un transformateur, qui n'a rien à voir avec la SNCF, qui est un transformateur de la société RTE", a-t-il rappelé. "Nous allons nous tourner vers notre fournisseur RTE pour lui demander de nous indemniser", a-t-il ajouté.

>> Retrouvez les dernières informations sur le trafic à la gare Montparnasse dans notre direct

"Je n'accepterai aucune mise en cause de la SNCF. Nos installations fonctionnent, a poursuivi le dirigeant, précisant que ces perturbations devraient coûter "quelques millions d'euros" à la SNCF.

Impossible, pour l'instant, de prévoir une heure de retour à la normale. "Nous attendons la réponse de RTE pour savoir quand l'alimentation électrique pleine puissance va revenir", a précisé Guillaume Pepy, affirmant qu'une première estimation de RTE était attendue pour la fin de matinée.

Vous êtes à nouveau en ligne