SNCF : Guillaume Pepy sort du silence

Pour la première fois depuis les incidents en série à la SNCF de ces dernières semaines, Guillaume Pepy est sorti de son silence dans les colonnes du Parisien.

Trois jours après une nouvelle journée de départs perturbée dans les gares parisiennes, le patron de la SNCF s'exprime dans le Parisien et assume. "Mon mandat est à la disposition du gouvernement", lance Guillaume Pepy dans les colonnes du quotidien. Convoqué dès la rentrée par le ministère des Transports, il devra s'expliquer sur les pannes à répétition en 2017.

Un gros chantier

En cause : des travaux pour moderniser les infrastructures. "Nous rénovons le réseau tout en faisant circuler en Ile-de-France l'équivalent d'un avion A380 toutes les sept secondes", se justifie Guillaume Pepy. Pour le patron de l'entreprise publique, ce sont l'alimentation électrique et la signalisation qui posent le plus problème. "Il faut savoir que ce chantier, c'est comme si vous cuisiniez pendant que votre électricien refait votre installation", explique-t-il au Parisien. Guillaume Pepy le reconnaît lui-même, les risques liés aux travaux ne sont pas assez anticipés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne