SNCF : des milliards injectés par l’État pour aider l'entreprise

Après Air France et Renault, l’État vole au secours de la SNCF et va débloquer plusieurs milliards d'euros. Quelle forme prendra cette aide exceptionnelle et avec quelles contreparties ?

La SNCF est à bout de souffle. Avec la crise sanitaire du Covid-19, les feux passent au rouge pour les entreprises avec 4 milliards d'euros de perte selon le PDG de l'entreprise. Après Air France et Renault, l’État sort le carnet de chèques et promet plusieurs milliards d'euros pour soutenir la compagnie ferroviaire.

L’État s'était déjà engagé

Quelle forme cette aide prendra-t-elle ? Plusieurs options sont sur la table. L’État pourrait par exemple injecter de l'argent dans le capital du groupe ou choisir de reprendre une partie plus importante de la dette de l'entreprise. Le gouvernement s'était déjà engagé sur 35 milliards d'euros avant même le début de la crise. Une manne financière nécessaire car les pertes s'accumulent pour la SNCF. Avec la grève contre la réforme des retraites, elle avait perdu environ 900 millions d'euros l'hiver dernier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne