SNCF : des agents de sécurité armés et en civil ont commencé à circuler à bord des trains

Des agents de sécurité de la SNCF patrouillent à Paris, le 14 septembre 2016.
Des agents de sécurité de la SNCF patrouillent à Paris, le 14 septembre 2016. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Depuis vendredi, des agents de sécurité de la SNCF, armés et en civil, sont présents dans les trains, mais aussi dans les gares, comme le prévoit un décret de septembre 2016.

Guillaume Pépy, PDG de la SNCF, a annoncé sur RTL que des agents de sécurité armés et habillés en civil circulent à bord des trains, à partir de vendredi 23 décembre. Le dispositif reste entouré d'un grand secret. La mesure a été adoptée à la fin du mois de septembre 2016, par la publication d'un décret au Journal officiel. Selon ce même décret, les agents devaient recevoir une formation pour pouvoir porter une arme. Depuis, ils ont tous reçu les agréments individuels des préfets concernés.

Seuls les agents expérimentés sont concernés

La présence de ces agents a été souhaitée par la SNCF "pour des raisons de sécurité". Le groupe préfère ne pas préciser leur nombre ni les lignes sur lesquelles ils patrouillent. Ils travaillent sur l'ensemble du réseau, aussi bien dans les TGV que dans les Transilien en Île-de-France. Les agents patrouillent par équipes de deux ou plus, dans les gares et à bord des trains. Ils peuvent aussi rester assis dans un wagon, comme n'importe quel voyageur.

Ces agents justifient d'au moins cinq ans d'expérience dans la sécurité au sein de la SNCF, ou sont d'anciens policiers ou gendarmes. Ils sont donc entraînés et habilités à tirer. Dès lors qu'ils décident d'intervenir, pour une fouille de bagage ou de passager, ils doivent obligatoirement mettre un brassard pour se distinguer du reste des voyageurs.