Politique : l'opposition face à Emmanuel Macron

FRANCE 3

La rentrée 2018 s'annonce particulièrement difficile pour Emmanuel Macron. L'analyse de Catherine Demangeat sur le plateau de France 3. 

Pour la journaliste Catherine Demangeat, l'an II du quinquennat pourra être plus difficile que l'an I. "Emmanuel Macron va devoir composer avec un budget 2019 plus serré que prévu, et il aura face à lui une opposition ou plutôt des oppositions requinquées par l'affaire Benalla, même si on l'a vu, elles peinent encore à être crédibles", analyse la journaliste. "Pour l'instant, la réforme des institutions stoppée net en juillet a été glissée sous la pile, il est vrai que l'agenda parlementaire est déjà très chargé, mais l'Élysée maintient qu'elle ira à son terme."

Des réformes potentiellement explosives

Au programme de cette rentrée, des réformes particulièrement sensibles, potentiellement explosives : l'assurance-chômage, les retraites, des réformes qui concernent cette fois tous les Français et pas seulement certaines corporations, comme ce fut le cas avec la réforme de la SNCF. "Très attendus aussi dans le domaine social, le plan pauvreté, le plan santé", ajoute la journaliste. Malgré les difficultés, le chef de l'État l'a répété lors du Conseil des ministres de rentrée, il n'entend pas ralentir le rythme des réformes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne