Picardie : le TGV Paris-Lille-Boulogne reste à l'arrêt pendant deux heures en rase campagne

Un TGV à l\'arrêt à la gare de Lille-Flandres, le 28 janvier 2019.
Un TGV à l'arrêt à la gare de Lille-Flandres, le 28 janvier 2019. (ALEXIS CHRISTIAEN (PIB) / MAXPPP)

Le train a finalement été acheminé à vitesse réduite vers la gare TGV Haute Picardie. 

Le TGV Paris-Lille-Calais-Boulogne est resté à l'arrêt deux heures, samedi 2 février au matin, en pleine campagne picarde, en raison d'un incident mécanique, rapporte France Bleu Nord. Les 400 passagers ont dû terminer leur trajet à bord d'autres trains.

Parti à 7h20 de Paris, le TGV s'est arrêté quelques minutes plus tard en rase campagne en raison d'un incident mécanique détecté par le conducteur. Après être resté à l'arrêt pendant deux heures, le train a finalement été acheminé à vitesse réduite vers la gare TGV Haute Picardie. Une partie des passagers a été conduite vers la gare de Lille-Europe par un TGV Sud-Est, qui a subi une heure de retard.

Cet incident a également eu des conséquences sur une vingtaine d'autres trains, qui ont dû se soumettre à une circulation alternée sur la voie contiguë à celle de la rame à l'arrêt. Ils ont enregistré un quart d'heure de retard en moyenne.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les passagers d'un train Paris-Lille avaient subi sept heures de retard en raison d'un problème sur le système de freinage de leur rame.

Vous êtes à nouveau en ligne