Panne Montparnasse : "Plusieurs dizaines de milliers de sms ont été envoyés"

Les agents SNCF au secours des voyageurs désemparés à la gare Montparnasse, le 27 juillet 2018.
Les agents SNCF au secours des voyageurs désemparés à la gare Montparnasse, le 27 juillet 2018. (GERARD JULIEN / AFP)

Le plan "Gare Bloquée" a été enclenché vendredi, pour informer les voyageurs sur le maintien ou non de leur trains à la gare Montparnasse. Le trafic est perturbé depuis vendredi en raison d'un incendie sur un transformateur.

"Nous avions 180 TGV prévus à l'arrivée et au départ de Montparnasse samedi (28 juillet); seuls 120 circuleront, répartis entre Montparnasse et Austerlitz", explique sur franceinfo le directeur général délégué de SNCF Réseau, Claude Solard, au lendemain de l'incendie d'un transformateur, à Issy-les-Moulineaux, qui a paralysé le trafic de la gare Montparnasse, alors que le premier grand chassé-croisé de l'été a débuté samedi matin.

>> Direct. Suivez l'évolution de la situation à la gare Montparnasse.

Après une interruption totale en fin de la matinée vendredi, le trafic a repris très partiellement en début d'après-midi. Samedi, les départs et arrivées de trains seront donc réparties entre deux gares. Une organisation qui devrait perdurer au moins pour la journée, probablement le week-end, indique Claude Solard.

À Montparnasse, les voyageurs prennent le train pour la Bretagne et les pays de Loire. À Paris-Austerlitz, pour tout le Sud-Ouest de la FranceClaude Solard, directeur général délégué de SNCF Réseauavec franceinfo

Impossible, pour l'instant, de prévoir une heure de retour à la normale. Les ingénieurs de RTE, réseau de transport de l'électricité, filiale d'EDF, ont travaillé toute la nuit de vendredi à samedi et seront mobilisés tout le week-end. "Pour l'heure, ils ne sont pas en mesure de fixer un délai prévisible de rétablissement", affirme Claude Solard. La panne pourrait donc se prolonger jusqu'au début de la semaine.

Le plan "Gare Bloquée" a été enclenché hier, pour informer les voyageurs sur le maintien ou non de leur trains. "Ça tourne déjà mieux, assure Claude Solard, tout simplement parce qu'on a pu aviser les voyageurs. Plusieurs dizaines de milliers de sms ont été envoyés, hier soir, dès que le plan pour samedi a été établi." Plusieurs centaines de cheminots ont travaillé toute la nuit pour mettre au point ce plan de circulation, précise Claude Solard.

Des retards significatifs sont à prévoirClaude Solardavec franceinfo

"Nous avions sur le TGV, 100 000 voyageurs prévus à l'arrivée et au départ de Montparnasse. La grande majorité d'entre eux pourront voyager. Nos voyageurs qui souhaitent voyager dans des situations plus confortables peuvent, s'ils le souhaitent, décaler leur voyage et bien évidement, ils seront remboursés."

Vous êtes à nouveau en ligne