Panne de TGV : les raisons d'un fiasco

FRANCE 2

Les pannes de TGV sont loin d'être rares. Faut-il mettre en cause l'état du réseau, l'entretien des lignes, la surexploitation des trains ? Le personnel de bord a-t-il les moyens de faire face à ces incidents graves et récurrents ?

Incapable d'avancer, le fameux TGV 8538 est remorqué comme un vulgaire jouet par une locomotive. Quelle est la cause de cet incident ? Selon la SNCF, tout pourrait venir d'une caténaire. Mal positionnée, elle aurait déplacé le pantographe, le bras d'alimentation d'un train, qui aurait à son tour endommagé plusieurs caténaires et ainsi de suite pour les trains suivants sur 60 kilomètres. 

Une mauvaise gestion ?

Manque d'information, manque d'eau, de nourriture. Les reproches sont toujours les mêmes lors de retards importants. Pour les syndicats, la SNCF paye sa politique de réduction des effectifs. Il y a assez de salariés pour faire rouler les trains, mais pas assez pour réagir aux incidents. D'autre part, selon un récent rapport, plusieurs catégories de composants de l'infrastructure continuent de vieillir, en particulier les caténaires. Pour rénover le réseau, les investissements vont atteindre 6 milliards l'an prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne