Pagaille à la gare Montparnasse : quel remboursement pour les usagers ?

Des voyageurs à la gare Montparnasse, à Paris, le 27 juillet 2018. 
Des voyageurs à la gare Montparnasse, à Paris, le 27 juillet 2018.  (GERARD JULIEN / AFP)

Après l'incendie d'un poste électrique vendredi à Issy-les-Moulineaux, les perturbations du trafic ferroviaire se poursuivent lundi 30 juillet.

Nouvelle pagaille sur les quais de la gare de Montparnasse. Au lendemain d'un incendie sur un poste électrique de RTE qui a totalement paralysé le trafic ferroviaire vendredi, les perturbations se poursuivent lundi 30 juillet : 115 TGV sont supprimés. La SNCF conseille à ses clients qui le peuvent de reporter leur voyage.  Vous pouvez retrouver l'ensemble des trains supprimés dans ce document.

>> Gare Montparnasse : suivez l’évolution du trafic dans notre direct

Franceinfo vous explique comment vous pouvez obtenir un remboursement de votre billet de train.

Si votre train a été annulé 

Pour tous les voyageurs qui n'ont pas pu voyager alors qu'ils avaient acheté un billet, la SNCF s'engage à les rembourser à 100%, a indiqué la compagnie dans un communiqué. 

Le site de la SNCF propose un espace en ligne pour déposer une réclamation. La demande de remboursement peut aussi se faire par courrier.

Si votre train a plus de trois heures de retard 

Face aux fortes perturbations, la SNCF assure un remboursement complet du prix de votre billet si votre train a eu plus de trois heures de retard. Les voyageurs  bénéficieront, en outre, d'une indemnisation progressive dès 30 minutes de retard. La demande peut être adressée en ligne ou par courrier. 

Entre les indemnisations des trains annulés ou retardés, ces perturbations devraient coûter "quelques millions d'euros" à la SNCF, a indiqué son PDG, Guillaume Pepy, samedi matin. "Nous allons nous tourner vers notre fournisseur RTE pour lui demander de nous indemniser", a-t-il dit, en soulignant la responsabilité de l'opérateur électrique dans la panne.

Si votre train a un retard moins important 

Tout au long de l'année, la SNCF offre aux voyageurs plusieurs possibilités d'obtenir le remboursement partiel de leur billet en cas de retard du train. Depuis le 1er décembre 2016, un remboursement du billet est possible "dès 30 minutes de retard, et quel qu’en soit le motif", assure la SNCF sur son site. Le remboursement va de 25 à 75% du prix du billet en fonction de la durée du retard. 

Cette "garantie 30 minutes" s'applique aux TGV nationaux, aux trains Intercités avec ou sans réservation obligatoire, aux TGV internationaux, aux TGV Lyria (qui font la liaison entre la France et la Suisse), aux TGV France-Italie, ainsi qu'aux trains "DB-SNCF en coopération" (qui font la liaison avec l'Allemagne) et "RENFE-SNCF en coopération" (qui font la liaison France-Espagne).  A noter, cependant : les trains Intercités "100% ÉCO" ne bénéficient de la "garantie 30 minutes" qu’à partir d’une heure de retard. 

Le barème des remboursements de la SNCF. 
Le barème des remboursements de la SNCF.  (OUI.SNCF)

Vous êtes à nouveau en ligne