PACA : bientôt des TER privés ?

France 3

En région PACA, trois lignes de TER sont sur le point d'être soumises à la concurrence.

L'un des réseaux régionaux les plus fréquentés de France sera bientôt ouvert à la concurrence. Les passagers du TER entre Nice (Alpes-Maritimes) et Marseille (Bouches-du-Rhône) accueillent globalement la nouvelle avec bienveillance. Aujourd'hui, le réseau de la région PACA représente 100 000 visiteurs quotidiens et des perturbations qui s'accumulent : 18 % de retard, 10 % de trains annulés. Le président délégué de la région, Christian Estrosi, pointe du doigt la SNCF et se félicite d'avoir reçu de nombreuses réponses à un appel d'offres public.

Trois lignes ouvertes à la concurrence

Dans un premier temps, trois lignes du réseau TER feront l'objet d'un tel appel d'offres. La région pourrait retirer la gestion du réseau à la SNCF. L'opérateur choisi reprendrait l'exploitation des lignes et le personnel exploitant. Mais certains élus craignent que la SNCF ne partage pas ses informations. Les cheminots, eux, considèrent que l'opérateur n'est pas la source du problème, mais la vétusté du réseau. Parmi les futurs concurrents, on compte la compagnie franco-italienne Thello qui exerce déjà sur une ligne Marseille-Nice-Milan (Italie) et qui, à l'heure actuelle, compte autant de retards que la SNCF. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne