Orages : une ligne TGV paralysée après une coulée de boue

FRANCE 3

Au soir du mercredi 3 juillet, plus aucun département n'est en alerte orange. Le gros des intempéries est derrière nous, mais les dégâts sont importants avec des conséquences sur le trafic ferroviaire.

À quelques kilomètres de la frontière italienne, sur les voies ferrées, un amas de terre est visible. À 20 heures mardi 2 juillet, un violent orage s'abat sur la vallée de la Maurienne (Savoie) et une coulée de boue dévale subitement la montagne. Depuis, plus de 1,50 mètre de gravats coupe la ligne en deux. "Il est difficile de dire dans quels délais on sera en mesure de rétablir la voie ferrée", explique Romain Durand, directeur de production Infrapôle Alpes.

Plus aucun train ne circule

Au total, ils sont une trentaine de techniciens, à pied d'œuvre, pour évaluer l'étendue des dégâts. Depuis mardi 2 juillet au soir, il n'y a plus de trains entre la France et l'Italie. Il faudra plusieurs semaines pour dégager la boue sur la voie ferrée. Les habitants de la vallée vont devoir s'organiser : "Je venais me renseigner en gare justement, car demain matin, je dois descendre, avant 8 heures sur Saint-Jean-de-Maurienne", explique Laetitia Bardaji, usagère de la ligne. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne