Nicolas Sarkozy et l'ancien patron de la SNCF Guillaume Pépy entrent au conseil de surveillance de Lagardère

Guillaume Pépy (à gauche) et Nicolas Sarkozy (à droite) 
Guillaume Pépy (à gauche) et Nicolas Sarkozy (à droite)  (ERIC PIERMONT / AFP)

Ces deux nominations devront être ratifiées lors de la prochaine assemblée générale des actionnaires.

L'ancien président Nicolas Sarkozy et de l'ex-président de la SNCF Guillaume Pépy vont entrer dans le conseil de surveillance de Lagardère, a annoncé le groupe, jeudi 27 février. Ils "rejoignent le conseil de surveillance en qualité de membres indépendants et siégeront tous deux au sein du comité stratégique que le conseil a décidé de créer en son sein", affirme le géant des médias dans un communiqué.

Une décision validée "à l'unanimité"

Selon ce communiqué, le conseil de surveillance du groupe a validé "à l'unanimité" ces deux nominations qui devront être ratifiées lors de la prochaine assemblée générale des actionnaires. Ils remplaceront les démissionnaires Xavier de Sarrau, qui s'était retiré de la présidence du conseil de surveillance en décembre, et François David, dont le mandat arrive à expiration en 2020.

Le groupe, dirigé par Arnaud Lagardère, est un des leaders mondiaux de l'édition, de la production, de la diffusion et de la distribution de contenus. Il détient plusieurs médias, dont les magazines Elle, Paris Match et le Journal du dimanche ainsi que des radios comme Europe 1 ou Virgin Radio. 

Vous êtes à nouveau en ligne