"Les ordonnances ne sont pas un passage en force", estime Caroline Janvier (LREM)

France 3

Caroline Janvier, députée La République en marche du Loiret, est l'invitée du Soir 3 ce dimanche 4 mars.

La montée des mouvements anti-système et anti-européens en Italie, "c'est inquiétant", estime la députée LREM Caroline Janvier.

À propos de la méthode Macron, le chef de l'État "avait promis de l'efficacité et des résultats", commente-t-elle. "Les ordonnances ne sont pas un passage en force, c'est un outil parlementaire. Les députés doivent autoriser le gouvernement à y avoir recours puis les ratifier. Le travail parlementaire se fait même dans le cadre des ordonnances", explique-t-elle.

Macron à l'écoute

"Nous avons le sentiment de pouvoir bien discuter, d'apporter notre pierre à l'édifice", insiste Caroline Janvier.

L'élue du Loiret s'est élevée contre la fermeture possible de voies ferroviaires dans le cadre de la réforme de la SNCF. "J'ai alerté sur le fait que la suppression des petites lignes présentait un risque pour l'équilibre régional, pour les zones rurales de ma région. Mais ce n'est pas de la contestation".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne