Le premier TGV Paris-Saint-Brieuc est arrivé avec 2 heures de retard

Photo d\'illustration d\'un TGV.
Photo d'illustration d'un TGV. (ERIC PIERMONT / AFP)

En raison des fortes chaleurs qui ont provoqué une panne de signalisation, le premier TGV reliant Paris à Saint-Brieuc est arrivé avec deux heures de retard vendredi. 

Le premier train à grande vitesse reliant Paris à Saint-Brieuc, dans les Côtes-d’Armor, était censé être le plus rapide de l’histoire. Problème : il est arrivé avec deux heures de retard, indique France Bleu Armorique vendredi 7 juillet.

Parti à 19h06 de la gare Montparnasse, il est arrivé aux alentours de 23 heures alors qu’il devait réaliser un trajet de 2h06. Saint-Brieuc Agglomération avait préparé un comité d'accueil à l'arrivée mais la fête a été gâchée.

À l’origine du retard de ce train : les fortes chaleurs. Elles ont provoqué une panne de signalisation et perturbé la circulation au niveau de Saint-Léger, près de Chartres, obligeant le train à prendre une voie non adaptée à la grande vitesse.

Dimanche dernier, l'inauguration de la ligne LGV Paris-Bordeaux, qui devait relier Paris à Toulouse en un peu plus de quatre heures a subi un retard de quatre heures et demi, soit un trajet de plus de... 8h30.

Vous êtes à nouveau en ligne