La SNCF recrutera "7 000 jeunes en alternance" cette année, annonce son président Jean-Pierre Farandou

La SNCF veut être l'une des premières entreprises en nombre de jeunes en contrat d'alternance.

Le président de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, a annoncé, jeudi 10 septembre sur franceinfo, que la compagnie allait recruter "7 000 jeunes en alternance". Dans un contexte économique extrêmement marqué par la crise du Covid-19, la SNCF entend être "une entreprise d'utilité publique", explique-t-il.

"Une des grandes causes de la rentrée"

"En ce moment, une des grandes causes de la rentrée c'est de s'occuper de ces centaines de milliers de jeunes qui vont arriver sur le marché du travail et qui ne vont rien trouver", a indiqué le président de la SNCF. "J'ai donc décidé que la SNCF ferait un effort tout particulier pour accueillir beaucoup de jeunes en alternance dans notre entreprise", a-t-il ajouté. 

La SNCF employait déjà 6 000 alternants, ce sont donc 1 000 postes supplémentaires à pourvoir cette année. "On sera une des premières entreprises à accueillir des jeunes en France", s'enorgueillit-il. "On prend tous les niveaux, on prend des Bac jusqu'aux bac +5. (...) Nous allons aussi accueillir 1 500 jeunes en insertion." Les candidats doivent s'inscrire sur le site de "la grande rentrée de l'apprentissage" et devront passer un entretien virtuel les 16 et 17 septembre prochain. Aux côtés de la SNCF, 19 autres entreprises se sont inscrites dans la même démarche.

Vous êtes à nouveau en ligne