La SNCF porte plainte après un acte malveillant ayant entraîné un accident

L\'accident a eu lieu entre les gares de Pierrelatte et Bollène.
L'accident a eu lieu entre les gares de Pierrelatte et Bollène. (NORBERT FALCO / MAXPPP)

La SNCF a porté plainte après qu'un TER, circulant dans la Drôme, a percuté des traverses en bois, posées sur les rails. Les faits remontent à samedi, l'accident n'a pas fait de blessé et le réseau a été peu perturbé.

La SNCF dénonce ce qu'elle qualifie "clairement d'acte de malveillance" et a déposé une plainte après qu'un TER a percuté deux traverses en bois posées sur les rails, selon France Bleu Drôme Ardèche.

Samedi 28 janvier, peu après 19 heures, le train qui quittait la gare de Pierrelatte, dans la Drôme, avec une quarantaine de passagers à bord, a percuté deux pièces de bois posées sur les rails. Il roulait alors à faible allure. L'accident n'a pas fait de blessé, les trains circulant dans l'autre sens pouvaient continuer à rouler normalement.

Les pompiers ont tout de même été appelés pour dégager les obstacles coincés sous l'engin. La quarantaine de voyageurs a été prise en charge par huit agents de la SNCF. La rame abîmée a été dégagée de la voie en quelques heures. L'enquête est confiée aux gendarmes.

Vous êtes à nouveau en ligne