La SNCF indemnise-t-elle assez ses voyageurs insatisfaits ?

France

La SNCF doit-elle revoir sa politique d'indemnisation des voyageurs ? L'association de consommateur la CLCV met la pression sur la compagnie ferroviaire.

Ils étaient des milliers le 30 juillet dernier à attendre un train qui n'arrivera jamais. Dans la foule de la gare Montparnasse ce jour-là, Camille Polack tente d'envoyer ses deux filles en vacances dans les Pyrénées. Comme tout le monde, elle n'a aucune information, à part un message sur son téléphone que l'enjoint de rester patiente. "J'ai dû prendre des billets d'avion pour les envoyer sur leur lieu de vacances. Elles sont parties le lendemain avec une demi-journée de retard. Ça m'a coûté 300 euros de billets d'avion et 50 euros de taxi. Des frais qui ne m'ont pas été remboursés", explique la mère de famille.

6 500 dossiers de réclamation

La SNCF s'est contentée de rembourser les billets de ses deux enfants, soit 188 euros. Mais la compagnie rappelle qu'elle indemnise ses voyageurs bien au-delà de ce qui est prévu par les directives européennes. Parmi les 6 500 dossiers de réclamation traités au cas par cas par la SNCF, celui de Camille Polack n'a toujours pas été réglé. Pour être sûr de se faire rembourser ses billets d'avion, mieux vaut donc souscrire à une assurance annulation. Les voyageurs de la gare Montparnasse s'en souviendront.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne