La SNCF augmente ses prix sur les nouvelles lignes TGV

FRANCEINFO

Deux lignes à grande vitesse seront opérationnelles dès cet été, entre Paris et Rennes et Paris et Bordeaux. Des temps de trajet réduits, mais avec une hausse du billet à la clé. 

Les nouvelles infrastructures de la SNCF coûtent cher. Pour le prolongement de la ligne à grande vitesse entre Paris et Bordeaux, ce sont 7,8 milliards d’euros que la SNCF entend bien partiellement répercuter sur les usagers. Entre Paris et la Gironde, le trajet se fera en 2h04, mais sera plus cher, en moyenne de 10 euros sur chaque billet. Même chose entre Paris et Rennes. Pour 1h25 de trajet, le billet coûtera 6 euros de plus.

Plus de tarifs préférentiels

Les voyageurs font grise mine. « L’augmentation est trop importante » pour certains, d’autres assurent préférer « mettre plus de temps et payer moins cher ». Toutes les ouvertures de ligne à grande vitesse ont donné lieu à une hausse des tarifs ces dernières années. Pour rassurer les voyageurs, la SNCF entend multiplier les tarifs préférentiels et ainsi pouvoir attirer quatre millions de personnes en plus sur ces lignes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne