La ligne TGV Paris-Sud-Ouest totalement paralysée pendant cinq heures

France 3

Les voyageurs de la ligne TGV Paris-Sud-Ouest ont vécu une journée difficile. Plusieurs incidents ont provoqué la paralysie du trafic.

C'était le pire scénario possible. Ce vendredi 17 juillet, journée importante pour les départs/retours de vacances, la ligne TGV Paris-Sud-Ouest s'est retrouvée paralysée en milieu d'après-midi et jusque dans la soirée. 32 000 personnes se sont retrouvées naufragées des rails.

Outre deux incendies, c'est d'abord un banal accident de la route qui a bouleversé la bonne marche du TGV. Un véhicule a percuté un poteau électrique à Courlac, en Charente, endommageant la caténaire et entraînant la chute partielle du poteau. Les réactions se sont ensuite enchaînées sur toute la ligne.

 

"Embouteillage ferroviaire"

"L'accident routier a créé une espèce d'embouteillage ferroviaire", explique à France 3 Philippe Mouly, directeur TGV Atlantique. Dans les gares, l'anxiété est montée aussi vite que les quais se peuplaient.

À la gare Montparnasse de Paris, l'ambiance est devenue irrespirable mais les voyageurs ont fait preuve d'esprit. "Je ne me sens pas seule", a commenté la comédienne Éva Darlan.

En début de soirée, le trafic a commencé à reprendre doucement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne