Occitanie : aucun train ni bus de substitution de la SNCF sur plusieurs lignes interrompues suite aux intempéries

Les dégats causés par les intempéries sur la voie ferrée, à Villeneuve-lès-Béziers (Hérault), le 24 octobre 2019.
Les dégats causés par les intempéries sur la voie ferrée, à Villeneuve-lès-Béziers (Hérault), le 24 octobre 2019. (SYLVIE CAMBON / MAXPPP)

Le trafic SNCF est totalement interrompu entre Montpellier, Perpignan et l'Espagne, et entre Montpellier et Toulouse, au moins jusqu'au 4 novembre. La flotte de bus de la SNCF n'étant pas assez importante, il n'y a pas de cars de substitution. 

La circulation des trains entre Montpellier (Hérault), Perpignan (Pyrénées-Orientales) et l'Espagne, ainsi qu'entre Montpellier et Toulouse (Haute-Garonne) est toujours totalement interrompue samedi 26 octobre au matin, et jusqu'au lundi 4 novembre minimum.

Pas de bus de substitution mis en place

Selon la SNCF jointe par franceinfo, il n'y a pas de bus de substitution mis en place, car la flotte de bus n'est pas assez importante. Il faudrait en mobiliser environ 400 par jour, indique la SNCF. Habituellement, 20 000 personnes empruntent ces lignes ferroviaires chaque jour. Seuls quelques Intercités circulent entre Bordeaux et Narbonne, et entre Narbonne et Béziers.

Les dégâts ont été causés par les très fortes intempéries qui ont frappé le sud de la France, mercredi 23 octobre. Un torrent d’eau et des coulées de boue ont emporté les voies de chemin de fer entre Agde et Béziers, qui nécessitent des travaux considérables, d'après la SNCF.

Vous êtes à nouveau en ligne