INFO FRANCEINFO. La SNCF va supprimer au moins 700 postes dans sa branche fret d'ici 2021

Un train de fret en gare de Sequedin, le 7 mars 2012.
Un train de fret en gare de Sequedin, le 7 mars 2012. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

L'annonce a été faite lors d'une réunion d'information interne cette semaine. La SNCF évoque des non-remplacements de départs à la retraite.

C'est une information que franceinfo vous révèle vendredi 29 juin : la SNCF va supprimer au moins 700 postes dans sa branche fret d'ici 2021. L'annonce a été dévoilée lors d'une réunion d'information interne cette semaine, juste avant que ne s'achève la longue grève "en pointillés" de 36 jours.

Selon le plan d'économies présenté par la direction de la SNCF, sur les 700 postes supprimés, il n'y aura pas de licenciement mais des non-remplacements de départs à la retraite ou des reclassements au sein de l'entreprise.

Echec du plan de recapitalisation du fret à Bruxelles ?

Fret SNCF, qui a déjà un déficit d'environ 4,5 milliards d'euros, affiche 100 millions d'euros de pertes supplémentaires liées à la grève. Certains de ses clients historiques ont été contraints de délaisser le train pour prendre leur voiture.

Au-delà de la grève, les difficultés pourraient s'accumuler pour la SNCF si la Commission européenne retoque son plan de recapitalisation du fret - qui consiste à réinjecter quatre milliards d'euros dans les caisses et à transformer l'activité en filiale.

Tandis qu'une source proche du dossier assure que les discussions ont commencé avec Bruxelles, une source syndicale annonce déjà leur échec. Cet échec obligerait la SNCF à faire davantage d'économies et à supprimer davantage de postes.