Grève des transports : journée noire en Ile-de-France

France 2

Fonctionnaires, enseignants, cheminots, personnel hospitalier ou contrôleurs aériens sont en grève et défilent ce jeudi 22 mars. Pour les usagers des transports, c'est une journée galère.

Ce jeudi matin à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), les quais sont bondés et les usagers inquiets. "Je pourrais perdre ma prime d'assiduité", craint une femme au micro de France 2. De nombreux RER sont retardés ou supprimés. Il faut patienter une demi-heure ou même trois quarts d'heure. Quand un train arrive enfin, c'est la cohue. "C'est la guerre", constate une jeune femme.

Grève très suivie

Gare Saint-Lazare, d'où s'exprime en direct la journaliste de France 2 Julie Poirier, la journée s'annonce noire pour les usagers, même si certains se sont bien informés et bien préparés. La SNCF prévoit la circulation de seulement un Transilien sur trois. La ligne la plus affectée et le RER D avec 40 minutes entre chaque train. Seul 1 Intercités sur 4 devrait circuler, 1 TER sur 2 et 2 TGV sur 5. Le trafic est très perturbé. La grève est très suivie. Les syndicats veulent frapper très fort avant les trois de grève perlée qui débute le 3 avril.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne