Vacances : les premiers départs sous tension

France 2

L'appel à la trêve de la grève de l'Unsa a redonné de l'espoir aux voyageurs, mais vendredi 20 décembre la situation reste compliquée et il n'y aura pas plus de trains à Noël.

Vendredi 20 décembre, dans la soirée, la gare de Lyon (Paris) est bondée comme à chaque départ en vacances. Les "gilets rouges" de la SNCF sont mis à rude épreuve, face à des voyageurs complètement déroutés. "Le train était d'abord marqué comme roulant, puis comme supprimé", raconte un voyageur.

Beaucoup ont opté pour la voiture

Le 20 décembre, dans les gares, il y a deux types de voyageurs : ceux qui passent les portiques et les recalés. Partout en France, comme à Bordeaux, ces derniers ont dû s'armer de patience, pour tenter de dénicher un nouveau billet. "Ça me désole", explique une voyageuse, qui ne sait pas si elle pourra passer Noël auprès de sa fille. Dans la soirée du 20 décembre, beaucoup de Français ont finalement opté pour la voiture.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne