Vacances : le grand rush dans les gares

france 3

Les gares SNCF ont été prises d'assaut malgré le 17e jour de grève contre la réforme des retraites, samedi 21 décembre, jour de départ en vacances. En duplex depuis la gare de Lyon, à Paris, la journaliste Justine Reix fait le point sur la situation.

Les gares SNCF sont noires de monde, samedi 21 décembre, jour de départ des vacances de Noël, en raison de la grève contre la réforme des retraites. Quelle est la situation sur place ? "Ici à la gare de Lyon, à Paris, il y a beaucoup de monde. Ils sont nombreux à attendre leurs trains, qui ont pour la plupart beaucoup de retard, environ 1 heure, mais tout le monde attend patiemment, dans le calme, en attendant que les trains finissent par démarrer. Le trafic reste fortement perturbé, avec en moyenne 1 TGV sur 2, 1 Transilien sur 5, 1 Intercités sur 4 et 3 TER sur 10 en circulation", indique la journaliste Justine Reix, en duplex depuis la gare parisienne.

>> Retrouvez les dernières informations sur la réforme des retraites et la grève dans notre direct

L'Unsa appelle à une pause

"Vendredi, les cheminots ont annoncé qu'il n'y aurait pas de trêve pour Noël. La CGT rejoint donc SUD Rail et la CFDT-Cheminots. Seule l'Unsa, deuxième syndicat de la SNCF, a appelé à une pause, mais qui ne sera pas forcément respectée dans toutes les villes, comme à Rennes (Ille-et-Vilaine), Lille (Nord) ou encore Paris", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne