Tourisme : le mauvais temps et la grève impactent les fréquentations

FRANCE 3

La grève de la SNCF et de Air France mais aussi le mauvais temps en ce printemps semblent inquiéter les professionnels du tourisme avant une période de jours fériés.

La grève perlée de la SNCF, qui attaque ce week-end son sixième épisode, ne prend plus personne par surprise. Les usagers s'organisent en fonction des dates ou optent pour un autre moyen de transport. Mais l'impact reste bien présent sur le tourisme, au grand désarroi des professionnels qui doivent en plus composer avec la météo peu clémente à l'approche des ponts du mois de mai.

Les ponts de mai moroses ?

"Le weekend va être moyen", constate Agnès Daunas, directrice de l'hôtel Les embruns à Royan (Charente-Maritimes). "On avait beaucoup de réservations un peu d'annulations à cause du temps, peut-être de la grève aussi, mais du temps", explique-t-elle alors que la moitié des chambres de son établissement sont libres. Si les ponts du mois de mai sont traditionnellement très fastes pour le secteur du tourisme, il se pourrait que ce soit plus morose cette année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne