SNCF : premier jour de grève réussi et premières tensions

France 3

Très peu de trafic, beaucoup de gares vides et des bousculades ce mardi 3 avril. Les syndicats de la SNCF ont réussi leur premier jour de mobilisation. Ce sera pareil mercredi.

Pour les usagers de la SNCF, la première journée de grève ressemble à une marée humaine qui prend d'assaut les rares trains en service. "Ça va être horrible, il y a trop de monde et on va se faire écraser", craint une femme. Dans ces conditions, difficile de ne pas céder à l'énervement. "Cheminots, au boulot ! C'est tout !", crie un homme en colère.

Mercredi noir également

La grève a été observée ce mardi par 34% des cheminots et massivement suivie par les conducteurs et les contrôleurs indispensables pour faire circuler les trains. Objectif pour les cheminots : gagner la bataille de l'opinion. À Paris, un défilé a rassemblé 2 500 cheminots satisfaits de cette journée de mobilisation. Au-delà de la défense du statut, certains expriment la crainte de passer pour des privilégiés. Les cheminots s'engagent sur trois mois de grève. Mercredi, un TGV sur sept est maintenu et un TER sur cinq.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne