SNCF : polémique autour des remboursements

France 3

À Mont-de-Marsan, dans les Landes, il n'est pas rare de connaître une journée sans aucun train en temps de grève. Les usagers exigent une compensation.

Une gare totalement fermée, des voies désertes et seulement quelques bus? Pas un seul TER n'a circulé hier, 8 mai, à Mont-de-Marsan (Landes). Ces jours sans trains sont fréquents depuis le début de la grève. Les voyageurs demandent au moins le remboursement de leur abonnement. La SNCF promet un abonnement à moitié prix en juin, ce que les usagers jugent insuffisant. Ils estiment que l'impact de la grève se ressent plus de la moitié de la semaine, notamment pour les perturbations des lendemains de grève au matin.

La région demande à la SNCF de prendre ses responsabilités

La région, qui finance une partie des lignes TER, s'insurge également. "Plusieurs centaines de millions d'euros par an sont versés à la SNCF, même quand les trains ne roulent pas, c'est à elle, aujourd'hui, de prendre ses responsabilités", estime Renaud Lagrave, chargé des transports au sein de la région Nouvelle-Aquitaine. Les voyageurs demandent donc un remboursement plus important et en appellent au gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne