SNCF : un mouvement social inopiné

FRANCE 2

Les cheminots font valoir leur droit de retrait vendredi 18 octobre après un accident de TER survenu dans les Ardennes mercredi.

Vendredi 18 octobre, le trafic ferroviaire était perturbé dans les régions et en Île-de-France. En effet, les cheminots ont fait valoir leur droit de retrait. Depuis la gare du Nord, à Paris, Julie Poirier indique la circulation est perturbée "des Hauts-de-France à l'Occitanie". Les trains franciliens ont également du mal à rouler, que ce soit les Transiliens ou les RER. "Ce mouvement inopiné fait suite à un accident survenu mercredi 16 octobre entre un camion et un TER, qui a fait 11 blessés", ajoute la journaliste.

Des contrôleurs dans les trains

Lors de la collision, 70 personnes étaient à bord du train. Le chauffeur du camion n'était pas à bord de son véhicule au moment de l'accident, qui s'est déroulé vers 16 heures. Selon la CGT Cheminots, la sécurité ne peut pas être assurée tant qu'il n'y aura pas de contrôleur dans tous les trains. "Dire que l'on opère un droit de retrait qui n'en est pas un, c'est pénaliser l'usager", a déclaré le secrétaire d'État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne